Menu
0 Comments

Entretenir et nettoyer son casque moto

Soleil, poussière, essaim d’insectes… bref, les casques motos sont chaque jour confrontés à divers aléas climatiques, qui peuvent réduire leur longévité, si un entretien adéquat n’est pas fait. Soucieux de votre santé et de la longévité de votre casque, on vous prodigue ici, tous les conseils nécessaires pour assurer la propreté de votre casque.

L’entretien quotidien du casque Moto

Plus qu’un accessoire, votre casque a besoin d’un entretien quotidien, sans quoi, il s’abîmera bien plus tôt que prévu.

Les pratiques à éviter :

· Si vous vous arrêtez le temps d’une balade piétonne, ou d’une soirée entre amis, emportez votre casque avec vous au lieu de l’attacher à votre moto. La rue regorge de déchets poussiéreux, qui se déposent facilement à l’intérieur du casque.
· N’introduisez pas vos gants à l’intérieur du casque, au risque de salir inutilement cette partie. En effet, au cours d’un trajet à moto, les gants de protection emmagasinent toute la pollution rencontrée. De plus, ces mêmes gants sont portés au moment pour fixer ou retirer l’antivol souvent plein de graisse.
· Évitez de poser votre casque de moto sur le flanc ; il va rouler et la peinture subira beaucoup de grattages.
· Ne posez surtout pas votre casque sur la trappe de votre réservoir, les gaz dégagés par le carburant pourraient dégrader le calotin interne collé à l’intérieur de votre casque

Ce qu’il faut faire

· La plupart du temps, une house de protection accompagne votre casque moto à l’achat. Rangez-y votre casque chaque fois que vous n’en aurez pas besoin. Ainsi, vous le protégez des égratignures, des petits chocs et de la poussière
· Laissez ouvert l’écran de votre casque, afin que la visière, par sa pression, ne contraigne pas trop le joint d’étanchéité.
· Certaines marques de casques vous offrent un petit flacon de silicone. Appliqué sur le joint d’étanchéité, le silicone permet à la visière de conserver sa souplesse et son efficacité.

Le lavage du casque moto

La sueur, la pollution, les résidus de cheveux sont des éléments qui se déposent et salissent l’intérieur du casque.

La nouvelle génération de casque est vendue avec des intérieurs facilement détachables, donc lavables. Même si les marques vous autorisent à les laver en machine, il serait préférable de les laver à la main afin de limiter les frottements et la pression.

Lavage des mousses de casques détachables

Trempez la mousse dans de l’eau et lavez-la à la main en frottant avec du savon de Marseille ou du savon noir. Rincez abondamment à l’eau claire, et évitez d’utiliser un assouplissant. Pour évacuer l’eau, pressez la mousse en l’essorant délicatement. Laissez sécher.

Lavage des mousses de casques non détachables

Laver une mousse de casque non détachable est une tâche ardue. Mais vous pouvez simplifier la chose, en lavant la mousse sous la douche, dans une grande bassine. Ensuite, vous pouvez vous servir d’un porte casque, pour frotter de manière efficace votre mousse.

Comme pour les mousses détachables, le lavage à main à l’aide d’un shampoing doux est plus indiqué. Une fois le casque lavé évacuez le maximum d’eau en positionnant son ouverture vers le bas. Il sèchera plus rapidement, ne gardera aucune mauvaise odeur.

Pour finir, utilisez du papier essuie-tout pour éliminer le peu d’humidité restant. Si par contre vous avez recours à un sèche-cheveux, utilisez-le en mode froid ou maintenez-le à une distance raisonnable pour éviter que l’air chaud durcisse la calotte en dessous des mousses et endommage votre casque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *